De vous à moi

Publié le par Malassinet-Tannou Gildas

 
 
De vous à moi,
Qu’êtes-vous sauf moi ?
Paradoxe in fluctuant,
Je nais d’étoiles, de soleil et de lune.
L’oxygène est dans mes gênes,
Tout comme vos yeux dans mon berceau
S’agitent comme un grelot.
 
Droit de Référence,
Statut magique confiné en latin.
Ce recueil de dogmes précis
Qui me conduit dans un cercueil d’indifférence.
 
Méfiance juridique,
Orchestrez-vous
D’images subliminales
Le théâtre de mon âme virginale ?
 
Ilôt de résistance néphrétique,
Le souffleur inconscient,
M’alerte de la trame obscure
Du pathos que thanatos
Enferme dans ses ailes écaillées.
 
Métaphysique nécromancienne
Le Démiurge me fait vibrer
Dans la vision, qui est sienne.

Publié dans poeme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lartiste 02/01/2007 16:18

La question est plutôt : quels enfants allons-nous laisser au monde? si nous continuons de les élever aussi mal ! !!