Trucs et astuces

Publié le par Malassinet-Tannou Gildas

Il existe une multitude de techniques et d'instruments propres à la calligraphie, je vais ici vous expliquer la démarche que j'utilise pour la création d'une oeuvre.

Dans les calligraphies arabes présentées dans l'album, j'utilise pour faire les traits noirs épais, un bout de carton trempé dans l'encre de chine noire, je visualise ensuite le geste à réaliser puis je trace le trait. Il faut parfois faire plusieurs essais pour arriver à obtenir le geste parfait ou au moins s'en approchant. Ce côté là de la calligraphie est consacré à la gestuelle, c'est l'énergie du mouvement qui donne à l'oeuvre sa puissance.

C'est la calligraphie exécutée au calame qui prend la suite. J'affectionne particulièrement les stylos-plumes calligraphiques Parallel Pen de la marque Pilot qui permet de faire de longs traits sans manquer d'encre, et de mélanger des couleurs qui sont très agréables à l'oeil.

Pour les oeuvres réalisées par suppression de matière acrylique, le problème de rapidité de séchage peut-être résolut grâce à l'utilisation d'un retardateur acrylique.

Publié dans calligraphie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article